238. Adverbes corrélatifs de lieu :

Forme interrogative ubi, où ? (en quel lieu ?) unde, d'où ? quo, où ? (vers quel lieu ?) qua, de quelle manière ? par où ?
Forme relative ubi, où ;ubiubi ; ubicunque unde, d'où ; undeunde, undecunque quo, quoquo, quocunque qua, de quelle manière ; quaqua, quacunque
Forme démonstrative ibi, là ; ibīdem inde, de là ; indĭdem eo, là ; eodem ea, de cette manière ; eādem
Forme indéfinie alicubi, quelque part alicunde, de quelque part aliquo, quelque part, vers quelque endroit aliqua, de quelque manière
Forme générale ubīque, ubĭvis, ubilibet, partout undĭque, undevis, undelibet, de toute part quovis, quolibet, partout quavis, qualibet, de toute manière


239. Les démonstratifs ibi, inde, eo se rapportent toujours à un relatif (ubi te heri vidi, ibi nolim iterum te conspicere, je ne voudrais plus te revoir là où je t'ai vu hier). Il est donc nécessaire qu'il y ait encore d'autres adverbes démonstratifs de lieu plus déterminés, et on les forme des trois pronoms démonstratifs. Les voici :
hic, istic, illic, ici, là, (en quel lieu ?)
huc, istuc, illuc, ici, là, (vers quel lieu ?)
isinc, istinc, illinc, d'ici, de là, (de quel lieu ?).

Chapitre XLIII
Comparaison des adverbes

240. La comparaison des adverbes dépend entièrement de celle des adjectifs ou des participes, dont ils dérivent, car ce ne sont que les adverbes en –ē () et -ter dérivés d'adjectifs ou de participes qui admettent la comparaison.

241. Le comparatif des adverbes est égal au neutre du comparatif des adjectifs et le superlatif des adverbes se forme régulièrement du superlatif de l'adjectif par le changement de la désinence -us en , comme doctior, doctius, doctissimus, doctissime.