242. Les adverbes primitifs, les adverbes dérivés en -im et –ĭtus et tous ceux qui ont été nommés dans le 182 n'ont point de comparaison. Les seules exceptions de cette règle sont :

comparatif superlatif
diu diutius diutissime
sæpe sæpius sæpissime
nuper manque nuperrime


Chapitre XLIV
Les préposititions

243. Les prépositions sont des mots invariables ou, comme on dit dans le langage grammatical, des particules qui servent à établir un rapport entre deux noms, soit immédiatement, par exemple primo post Christum natum sæculo, dans le premier siècle après Jésus-Christ, soit médiatement, c'est-à-dire au moyen d'un verbe, par exemple habitat prope Rhenum, il habite près du Rhin.
Le second nom est indispensable pour compléter le sens de la préposition, et comme elle en détermine le cas, on l'appelle le régime de la préposition.

244. Prépositions qui régissent l'accusatif :
ad, à, vers
iuxta, auprès de, à côté de
adversum, contre
adversus, contre
ob, à cause de
penes, au pouvoir de
ante, devant, avant
per, par, au travers de
apud, chèz, près de
pone, derrière, après
circa, autour de
circum, autour de
post, après
prope, auprès de
circiter, environ
præter, excepté, outre
propter, près de, à cause de
cis, en deçà
citra, en deçà
secundum, selon, le long de
contra, contre
secus, auprès de