Chapitre XLV
Les prépositions dans la composition

247. Ou combine beaucoup de prépositions avec d'autres mots et surtout avec des, verbes. Dans les mots composés qui naissent de cette manière les prépositions subissent quelquefois des changements. Voici les prepositions qu'on emploie pour cet effet :
ad (à) reste invariable devant les voyelles et les consonnes d, j, v, m ; mais devant toutes les autres consonnes d se change dans ces consonnes mêmes, et devant qu il se change en c ; par exemple adjungĕre, ajouter ; afferre, apporter ; acquiescĕre, s'apaiser, acquiescer
ante (avant) reste invariable : anteponere, préférer.
circum (autour) reste invariable; cependant m se perd quelquefois devant une voyelle ; par exemple circumdăre, entourer ; circuitus, le circuit.
inter (entre) reste invariable excepté dans : intelligo, je comprends ; interrumpére, interrompre.
ob (contre) reste presque toujours invariable, mais b se change devant c, f, g, p dans ces mêmes lettres : obstare, s'opposer à, empêcher ; opponere, opposer.
per (par, à travers) reste invariable, excepte dans : pellicere, attirer par flatterie ; percurrĕre, parcourir.
post (après, le contraire de ante) reste invariable : posthabēre, placer après. Il perd st dans pomoerium, la place près des murailles ; pomeridianus, d'après midi ; praeter (au delà) reste invariable ; prætereo, aller au delà, passer.
trans (à travers, au delà) reste invariable devant les voyelles et devant la plupart des consonnes, mais l'on dit en rejetant ns ; par exemple trado, traduco, trajicio ; s se perd devant la même lettre ; par exemple transcribere, transcrire.
a, ab, abs (de, dans le sens de l'éloignement), a se met devant m et v ; ab devant les voyelles et la plupart des consonnes ; abs devant c et t ; par exemple avertere, détourner ; abire, s'en aller ; absum, je suis absent ; abscondere, cacher. (Dans aufero et aufugio, ab s'est changé en au).
de (de haut en bas) reste invariable ; par exemple despicere, regarder de haut en bas, mépriser. Dans quelques mots composés cette préposition a une force négative ; par exemple despērare, désesperer.
e, ex (hors, dehors) ; ex se met devant les voyelles, tandis que devant les consonnes ou met alternativement e et ex ; par exemple ejicere, jeter dehors ; extrahere, tirer dehors ; exaudire, exaucer, entendre.
in (en, dedans, sert aussi quelquefois de négation) se change en im devant b, p, m, et en l et r devant ces mêmes lettres, mais il se perd devant gn ; par exemple impellere, pousser vers ; irrumpere, faire une irruption ; insipiens, insensé ; ignarus, ignorant.
præ (avant, pré-) reste invariable ; par exemple præferre, préférer ; prædicere, prédire.