412. L'accusatif du gérondif dépend toujours d'une préposition, le plus souvent de ad ou de inter, quelquefois de ante, circa et ob. Si le verbe est actif et transitif, on préfère au gérondif le participe futur passif, toutes les fois que la phrase demande un régime direct.
Mores puerorum se inter ludendum simplirius detĕgunt
Musicen natura ipsa nobis videtur ad tolerandos facilius labores velut muneri dedisse
.
Le gérondif avec inter et sans régime direct se traduit par pendant que ou par le gérondif français : inter eundum, inter bibendum, inter ambulandum, inter vapulandum, pendant qu'on allait, qu'on buvait, en allant, en buvant, etc.

413. L'ablatif du gérondif s'emploie :
1) sans préposition comme ablatif d'instrument en répondant à la question comment, avec quoi ?
2) avec les prépositions ab, de, ex, in. Dans l'un et l'autre cas, si le gérondif doit prendre l'accusatif, il est remplacé par le participe futur passif.
Hominis mens discendo alitur et cogitando
Superstitione tollenda non tollitur religio
Fortitudo in laboribus periculisque subeundis cernitur, temperantia in prætermittendis voluptatibus, prudentia in delectu bonorum et malorum, justitia in suo cuique tribuendo
.

Chapitre XV
Le supin

414. Les deux supins sont proprement l'accusatif et l'ablatif d'un vieux substantif verbal de la quatrième déclinaison, qui régit cependant le cas du verbe dont il dérive.

415. Le premier supin en -um accompagne les verbes qui expriment un mouvement vers un lieu, comme ire, proficisci, contendere, festinare, redire, mittere, trajicere, et il sers a donner le motif de ce mouvement ; par exemple cubitum ire, aller se coucher ; speculatum mittere, oratum observatumque venire. De même nuptum dare, donner en mariage. Cependant les auteurs latins emploient, pour énoncer cette idée, moins fréquemment le supin que le gérondif à l'accusatif avec ad, ou au génitif avec causā, ou bien le participe futur actif.
Philippus Ægis a Pausania, quum spectatum ludos iret, juxta theatrum occisus est.
On peut remplacer cette tournure par :
Ad spectandos ludos ou ludos spectandi causa ou ludorum spectundorum causa ou ludos spectaturus ou enfin ut ludos spectaret.